15 49.0138 8.38624 arrow 0 arrow 1 4000 1 fade https://aucoeurdetout.com 300 0 1
theme-sticky-logo-alt
terre et iris - entrée en matière

Entrée en matière

Ce qu'il faut savoir et intégrer avant de lire les différents textes. Entrée en matière.

Vous trouverez sur ce site une vaste « réflexion » sans aucune affirmation péremptoire. Le tout représente une ouverture, une proposition au delà du discours « philosophique ». Précisons-le, ici aucune expression ne prétend être frappée du sceau de la Vérité. Toutes les affirmations sont autant de conditionnels. C’est dit et souligné avec cette entrée en matière.

On ne tentera pas d’exprimer correctement par des mots la nature fondamentale des choses, là où ne vont ni l’œil ni la réflexion. Si la matière est la partie périssable de l’Homme, l’essentiel est ailleurs. Bien qu’intime cet essentiel ne demande que transmission pour permettre à chacun de dégager son propre chemin. Car les humains bien que liés, ne transforment qu’eux-mêmes et par eux-mêmes. Il convient donc de se proposer avec cœur, et sans ego, des éléments, des outils, de l’information, des pensées, du lien, afin de déblayer le chemin, même si tout cela n’est peut-être qu’un songe. Et rien de plus, et rien de trop. C’est la proposition faite ici.

Textes dynamiques

Vous pourrez lire sur ce site des textes dynamiques qui se transforment, qui tentent de s’enrichir, qui évoluent, qui tendent à s’appuyer sur des philosophies, sciences physiques, mathématiques, sagesses, arts, sur de la cosmologie, de la sociologie, etc.

Cette proposition est un rapport actif au monde. Oui, c’est une dynamique intérieure qui s’offre, ce sont des pas qui s’enchaînent sur un chemin. Notre Connaissance n’est pas figée, elle est impermanente, comme l’information. Alors pourquoi tenter de la présenter de manière invariable à force d’arguments ? Ne négligeons pas la transformation qualitative de l’apprenant qui écrit ces lignes. Et puis, au bout du bout, il ne s’agît pas d’avoir ni de savoir mais d’ÊTRE. Non, il ne s’agît pas de déduire ou d’être amoureux des idées et concepts que l’on pose mais d’être véritablement disponible, attentif, humble pour recevoir et évoluer dans la joie. L’Œuvre est permanente, elle sera travaillée, retravaillée sans cesse.